Histoire de Chiang Mai

Histoire de Chiang Mai

Intérieur de l’hôtel « Mandarin Oriental Dhara Dhevi » dans un style traditionnel.

Localisée à 700 km de Bangkok, Chiang Mai (aussi connue sous le nom de “la « Rose du Nord ») est la principale ville (et province) du Nord de la Thaïlande.

Située au pieds des montagnes et traversée par la rivière Ping, la ville possède une beauté naturelle stupéfiante et une identité culturelle tribale unique.

Fondée en 1296 par trois rois ayant fait une alliance : Mengrai (roi du Lanna), Ramkhamhaeng (roi de Sukhothaï) et Muang (roi de Phayao), elle succéda à Chiang Rai comme capitale du Royaume de Lanna. Lanna peut se traduire par « Millions de Rizières »
Chiang Mai signifie « ville nouvelle ». Elle possède une longue histoire à part entière qui a contribué à la préservation de son identité culturelle.

Reste des remparts de la ville

Reste des remparts de la ville

État tampon entre le royaume d’Ayutthaya et la Birmanie, le Royaume de Lanna fut très souvent victime des assauts de l’un ou de l’autre. En 1558, les Birmans réussirent à prendre Chiang Mai, qui restera deux siècles sous leur domination, à l’exception de deux brèves périodes au tournant du XVIIe siècle et au début du XVIIIe siècle.

En 1774, le roi Taksin reprend Chiang Mai, qui passe alors sous influence siamoise (Siam : ancien nom de la Thaïlande), puis en 1892, elle est finalement annexée par le royaume de Siam.

Les habitants de Chiang Mai, bien que parlant le thaïlandais parfaitement, utilisent entre eux un dialecte commun à d’autres villes du nord (Chiang Mai, Chiang Rai, Lanphang, Lamphung).

Chiang Mai est connue des Thailandais en tant que le centre de l’artisanat, qui produit des objets en argent, en bois et des céramiques qui font de la ville une des destinations principale pour l’achat de l’artisanat dans tout le pays.

La cuisine de Chiang Mai à également très bonne réputation. Certaines spécialités proviennent de l’époque à laquelle Chiang Mai était sous influence Birmane, beaucoup de plats locaux sont introuvable dans le reste du pays. Vous pouvez d’ailleurs prendre des cours de cuisine pour apprendre quelques spécialités locales.

Province de Chiang Mai

Province de Chiang Mai

La ville compte plus de 300 temples, dont certains connus de tous les Thaïlandais comme le Wat Phrathat Doi Suthep, le Wat Chedi Luang ou encore le Wat Phra Singh.

A l’extérieur de la ville, la province de Chiang Mai s’étend sur une superficie de plus de 20,000 km² offrant des merveilleux paysages pittoresques. La province entière est composée de montagnes recouvertes de forêts. Le plus haut sommet de Thaïlande, le Doi Inthanon (culminant à 2 565 mètres d’altitude) se situe à environ 100 km de la ville.

 

Chiang Mai et sa région constituent un terrain idéal pour les voyages. Essayez donc un trekking ou une ballade à dos d’éléphant, allez câliner un tigre ou faites du rafting sur un bateau en bambou, découvrez les femmes aux longs cou, les temples..

N’hésitez pas à venir, vous ne regretterez vraiment pas. Chiang Mai reste souvent comme étant le meilleur souvenir des vacanciers ayant visité la Thaïlande.

Ajouter un commentaire